Actualités

Paris 2020 : sous le signe de la diversité

Les efforts pour varier au maximum les accouplements en race Abondance commencent à être visibles. Les 65 vaches inscrites pour le  Concours Général Agricole 2020 sont issues de 37 pères différents.

 

Déjà perceptibles cet automne sur les concours locaux, les filles de jeunes taureaux arrivent en masse. 30 primipares sont inscrites pour le CGA, 21 sont filles de jeunes taureaux. Ce sont des filles de Jasmin (4), d'Irred (3), d'Inarly (2) et de dix autres taureaux. Chez les confirmés, Démon, Denverse et Dimitri possèdent chacun deux filles d'inscrites et Delhi, une seule. Cette diversité est évidemment moins marquée dans les catégories plus âgées où Beethoven (6 filles), Robuste (4 filles) et Tango (3 filles) sont largement représentés. On peut souligner également la performance du taureau Foucault. 21 filles de sa série de testage sont actuellement en activité 2 ont été inscrites.

 

Des classes d'âges équilibrées.

Si les primipares sont fortement représentées (30 inscrites), les vaches âgées n'ont pas été oubliées. Elles sont onze à entrer dans la section 5 lactations terminées et plus, 3 d'entres elles âgées de 11 ans affichent 8 ou 9 lactations au compteur. Les retenues pour participer au salon auront la lourde tâche de représenter toutes les qualités de longévité de la race Abondance.Chez les jeunes adultes (3 et 4 lactations terminées), elles sont quatorze prétendantes. Les deuxièmes lactations sont au nombre de dix. 

6 départements représentés

La Haute-Savoie (44) et la Savoie (12) comptent la majorité des candidates. Mais la Lozère (3), la Haute-Loire (3), l'Ardèche (2) et le Puy-de-Dôme (1) montrent clairement que l'Abondance est bien une race nationale :  la 4ème race laitière en terme d'effectif.

Des performances équilibrées

Les performances ne sont pas en reste non plus. Quantité et matière protéique sont au rendez-vous. Les vaches adultes affichent une moyenne de 7 634 kg de lait à 37 TB et 34,2 TP. La moyenne des premières lactations se situe à 6 294 kg de lait 37,3 TB et 34,2 TP. La précocité est aussi affirmée depuis quelques années. Les vaches concourant avec leur lait en 100 jours atteignent une moyenne de 2 361 kg de lait et celles affichant leur meilleur contrôle  : 27,0 kg. C'est d'ailleurs l'une des deux plus jeunes primipares, fille du très jeune taureau JETSET, née en juin 2017, vêlée pour la première fois à l'âge de 28 mois qui affiche la plus haute performance : 30,2 kg.

 

Ces 65 vaches seront sélectionnées du 8 au 10 janvier par un technicien et un éleveur. A l'issue de ce tri, 18 titulaires seront désignées et participeront au Concours Général Agricole de Paris. Le concours Abondance aura lieu le mercredi 26 février de 10h30 à 12h30.